La différence entre une sonde Redox et une sonde chlore libre ?

- Catégories : Aide et conseils , Traitement de l'eau
star
star
star
star
star



La régulation automatique du traitement au chlore de votre piscine vous épargne la manipulation régulière de produits chimiques (galets, poudre) et de fastidieuses et fréquentes mesures manuelles du taux de chlore dans votre bassin.

Pour ce faire, l’appareil mesure en continu la teneur en chlore, et l’ajuste de manière automatisée. 

Cette mesure se fait par le biais d'une sonde, qui peut être soit Redox, soit chlore libre (ou "CLF").

La différence entre une sonde REDOX et une sonde chlore libre (CLF) ?

1.   REDOX

C’est quoi ? Le potentiel REDOX (ou potentiel d’oxydo-réduction) est le degré d’aptitude d’une substance à en oxyder ou réduire une autre. Dans le cas d’une piscine, le potentiel redox de l’eau est fonction de la concentration de désinfectant, et permet de mesurer sa capacité d’oxydation. Il est exprimé en millivolts

Comment ça fonctionne ? La sonde RedOx prend en compte tous les corps oxydants présents dans l’eau. Plus la valeur mesurée est élevée, plus l’eau est oxydante. On considère que l’eau est désinfectée et désinfectante lorsque la valeur du potentiel redox se situe entre 650 mV et 750 mV. Au-dessus, elle devient trop oxydante, et trop agressive pour les équipements présents dans la piscine.

Les avantages ? Moins coûteuse qu’une sonde chlore libre (ou CLF), elle permet de réduire la consommation de désinfectants et d’éviter le surdosage. Elle vous garantit une eau saine et de qualité.

Les inconvénients ? Elle mesure l’ensemble des corps oxydants dans l’eau, y compris les chloramines. Les chloramines qui sont le produit de dégradation du chlore actif avec les matières organiques présentes dans l’eau. Elles sont irritantes et odorantes et qui n’ont pas d’effet désinfectant.

Conséquence : la teneur en chlore mesurée peut sembler être optimale, alors qu’en réalité l’eau contient une majeure partie de chloramines et très peu de chlore actif.



2.   CLF

C’est quoi ? La mesure CLF (ou mesure ampérométrique) indique la teneur en chlore libre dans l’eau de votre piscine, autrement dit, la quantité précise de chlore actif disponible et de chlore potentiel.

Comment ça fonctionne ? Cette sonde analyse votre eau de façon précise et continue, en utilisant la conductivité de l’eau pour calculer la teneur en chlore. C’est-à-dire une mesure de la capacité de l’eau à conduire un courant électrique, liée à la concentration des substances dissoutes.

Les avantages ? Insensible aux différents paramètres de l’eau, comme le pH ou le changement de température, la sonde CLF mesure la quantité de « bon » chlore dans la piscine, sans tenir compte des chloramines.

Les inconvénients ? La mesure ampérométrique exige l’utilisation de matériaux onéreux et doit être réalisée de façon minutieuse et qualitative, son coût est par conséquent, plus élevé. Cependant, bien entretenue, c’est-à-dire en vérifiant régulièrement le niveau d’électrolyte de la sonde (= liquide contenu à l’intérieur), elle disposera d’une durée de vie allant jusqu’à 5 ans.



Bilan

Le schéma ci-dessous présente les différents types de chlore mesurés par chacune des deux sondes :

Et pour aller plus loin, nous vous invitons à lire nos autres articles en rapport avec le chlore et les chloramines, en lien ci-dessous.

Vous souhaitez passer commande ?!

Maintenant que ces sondes n’ont plus de secret pour vous, c’est le moment de faire votre choix.

L’équipe Inoxonline est prête à vous conseiller et à vous aider à trouver le système de régulation automatique le plus adapté à votre piscine.

Le chlore, très peu pour moi

Si toutefois vous ne souhaitez pas utiliser de chlore comme désinfectant pour votre piscine, nous pouvons pour proposer d’autres solutions de traitements automatisés, tels que l’électrolyse de sel ou l’oxygène actif.

 

Selon vos souhaits, la taille de votre bassin, le désinfectant retenu et votre budget, les fonctionnalités seront diverses.

 

Nos appareils, haut de gamme, offrent de multiples possibilités : suivi ou contrôle à distance de la température, gestion du niveau de l’eau, lavage automatique du filtre, suivi des consommations de produits, alertes à distance en cas dépassement des seuils programmés, etc.

 

De plus, ils sont parmi les seuls du marché à pouvoir passer à tout moment en mode manuel (injection d’une quantité choisie de désinfectant sur un laps de temps défini), notamment dans l’attente du remplacement d’une sonde en fin de vie par exemple.

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)