Le cycle de l'eau dans une piscine : comment ça marche ?

Catégories : Informations

Dans cet article, nous allons plonger dans le monde fascinant du cycle de l'eau dans les piscines. Vous découvrirez comment ce processus joue un rôle crucial pour maintenir une qualité d'eau optimale et une expérience de baignade agréable. Apprenez-en davantage sur les différentes étapes du cycle de l'eau et sur son importance pour votre piscine.

Le cycle de l'eau dans les piscines : Qu'est-ce que c'est ?

Le cycle de l'eau dans les piscines fait référence au circuit hydraulique fermé formé par une piscine et son système de filtration. Il permet à l'eau de circuler en boucle, favorisant ainsi son renouvellement et sa purification.

L'importance du cycle de l'eau : Le principal rôle du cycle de l'eau est de maintenir une qualité d'eau optimale pour la baignade. Il garantit une filtration adéquate de l'eau et assure une répartition homogène des produits désinfectants utilisés. Grâce à ce processus, vous pourrez profiter d'une eau cristalline et propre dans votre piscine.

Les étapes du cycle de l'eau

Le volume d’eau d’une piscine comprend différentes zones :

  • La surface : on y trouve des déchets légers, comme des cheveux, des peaux mortes, de la salive, des insectes, des feuilles, des brins d'herbe, etc.
  • La tranche supérieure (10-15 cm sous la surface) : en été notamment, le chlore y est impacté par les rayons UV du soleil, ce qui réduit son efficacité.
  • Le fond : où se déposent les détritus lourds (sable, petits cailloux, etc.) et les insectes, les feuilles mortes et brins d'herbe qui ne sont pas retirés de la surface et qui finissent par couler, et où l’eau peut avoir tendance à stagner (notamment dans les coins), favorisant le développement d’algues.

Examinons maintenant les différentes étapes de ce processus :

L'aspiration de l'eau : L'eau est aspirée par la pompe de la piscine, à partir de la surface via les skimmers et éventuellement du fond de la piscine via les bondes de fond. Cette étape permet de récupérer les déchets grossiers tels que les cheveux, les feuilles et les insectes.

La filtration : L'eau aspirée est ensuite dirigée vers le filtre de la piscine. Il existe différents types de filtres, tels que les filtres à sable, à cartouche(s) ou à diatomées. Le filtre retient les impuretés fines présentes dans l'eau, garantissant ainsi une meilleure qualité de filtration.

Dans le détail, le schéma suivant nous présente les différentes étapes du cycle de l’eau : 

Zoom sur la pompe :

 

  • L’eau est aspirée par la pompe, en surface via le ou les skimmers, et, le cas échéant, en fond de bassin via la ou les bondes de fond.
  • Les déchets grossiers (cheveux, feuilles, insectes, etc.) sont retenus dans le pré-filtre de la pompe.
  • L’eau est ensuite envoyée dans le filtre (à sable, à cartouche(s), ou à diatomées), qui retient les impuretés plus fines.
  • Par l’intermédiaire de bypass (circuits de dérivation), l’eau transite dans divers équipements (par exemple : pompe à chaleur ou échangeur à plaques, pour le chauffage, ou lampe UV, pour la désinfection).
  • Le pH de l’eau et sa teneur en produit désinfectant (chlore ou autre) sont ensuite mesurés et régulés par un appareil de régulation automatique, avant que l’eau soit renvoyée dans le bassin en divers points via les buses de refoulement.

 

Cas particulier : Les piscines à débordement

Pour les piscines à débordement, l'eau filtrée et traitée est injectée dans le bassin, puis déborde dans les goulottes de débordement. Elle est ensuite récupérée dans un bac tampon avant d'être renvoyée dans le filtre par la pompe.

Durée du cycle de filtration : La durée recommandée du cycle de filtration pour une piscine privée est généralement de 4 heures. Cependant, pour les piscines publiques, la durée du cycle est imposée par la réglementation. Elle est de 1,5 heures pour une piscine dont la hauteur d'eau est inférieure ou égale à 1,5 mètre, et de 15 minutes pour un spa.

Les limites du renouvellement complet de l'eau : Il est important de noter qu'il est pratiquement impossible de renouveler intégralement l'eau d'une piscine. Cela est dû à divers facteurs tels que le nombre et l'emplacement des skimmers, des bondes de fond et des buses de refoulement, ainsi que le débit de filtration. Certaines zones du bassin peuvent donc rester stagnantes malgré le cycle de l'eau.

En conclusion, le cycle de l'eau dans les piscines est essentiel pour maintenir une qualité d'eau optimale et offrir une expérience de baignade agréable. Associé à un brassage efficace de l'eau, permettant une diffusion homogène des produits désinfectants et minimisant les zones stagnantes, ce processus garantit une eau claire et de bonne qualité dans votre piscine. Maintenant que vous comprenez mieux le fonctionnement du cycle de l'eau, vous pouvez prendre des mesures pour optimiser la filtration et le renouvellement de l'eau de votre piscine, afin de profiter pleinement de vos moments de détente aquatique.

Partager cet article

Vous aimerez aussi