Traitement de l’eau et nouvelle règlementation, qu'est-ce qui a changé en 2022 ?

- Catégories : Sécurité et règlementation
star
star
star
star
star

 

Les nouvelles normes vis-à-vis du traitement de l’eau de votre piscine.

Au 1er janvier 2022, une nouvelle réglementation est entrée en vigueur pour les piscines de copropriété, notamment en ce qui concerne le traitement de l’eau de la piscine.

Sont donc concernés les professionnels ou particuliers possédant une piscine / un bassin au sein d’une copropriété / de parties communes. Autrement dit, si vous êtes propriétaire d’une piscine privée à usage collectif, cet article est fait pour vous.

En plus de devoir respecter certaines normes telles que l’installation d’une alarme, d’une barrière ou d’une couverture de sécurité, les piscines de copropriété doivent également répondre à des exigences réglementaires sur le traitement de l’eau.

Depuis des années, les copropriétés étaient en mesure de réaliser la régulation du traitement de l’eau comme elles le souhaitaient (à savoir, manuellement ou de manière automatisée). Cependant, une nouvelle règlementation est entrée en vigueur cette année, c’est pourquoi nous jugeons important de vous en informer.

En effet, en application du nouvel article 4 de l’arrêté du 26 mai 2021 modifiant l’arrêté du 7 avril 1981 modifié relatif aux dispositions techniques applicables aux piscines, les exigences concernant la manière d’effectuer la régulation et le traitement de l’eau de votre piscine ont évolué.

 

Ainsi, depuis le 1er janvier 2022, les bassins :

  •         dont la superficie du plan d'eau est supérieure à 100 mètres carrés et inférieure ou égale à 200 mètres carrés,
  •         dont la capacité d’accueil est supérieure à 15 personnes
  •         et qui sont équipées de moins d’un skimmer pour 25 mètres carrés de plan d’eau

doivent réaliser le traitement de l’eau du bassin avec une régulation automatique de la désinfection et du pH de l’eau.

De plus, l’article 6, modifié également stipule que les produits désinfectants ne peuvent être injectés directement dans le bassin. Ils doivent injectés par un dispositif d’injection (comme par exemple une régulation automatique) asservi au fonctionnement des pompes de recyclage de l’eau (= pompes de filtration).

 

 

Les avantages de la régulation automatique

Si votre bassin est concerné et que vous ne possédez pas encore de régulation automatique, c’est donc le moment de vous lancer !

Cet appareil est capable de faire une analyse des variables déterminantes pour la qualité et le traitement de l’eau de votre piscine. On parle communément du pH, de la teneur en chlore, ou du RedOx. En tenant compte des valeurs mesurées et des consignes programmées, il injecte la bonne quantité de désinfectant dans votre eau, en aval de la filtration.

Pour de plus amples détails, nous vous invitons à lire l’article ci-contre : Le système de régulation automatique pour piscine

Grâce à l’appareil de régulation automatique, vous n’avez pas à manipuler régulièrement les produits ni à réaliser leur injection manuellement. De plus, les injections automatisées sont optimisées pour réduire les coûts (en évitant notamment des surdosages). Votre traitement de l’eau deviendra un jeu d’enfant !

 

Une solution : la gamme de régulation automatique Aseko

Afin de respecter la nouvelle règlementation sur le traitement de l’eau, nous vous proposons les différents appareils de régulation automatique Aseko, disponibles sur notre boutique.

En savoir plus

Vous pouvez également visualiser une vidéo explicative sur le paramétrage de l’appareil.

 

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)