Produits de traitement : les risques et comment les éviter

- Catégories : Traitement de l'eau
star
star
star
star
star

Comme nous l’avons déjà abordé, une piscine, même si elle possède un système de filtration optimal, ne parviendra pas à éliminer la totalité des bactéries ou algues qui pourraient se développer en son sein, et requiert dans la plupart des cas des produits de traitement complémentaires pour maintenir une qualité d’eau optimale. Ces agents, chimiques ou non, peuvent présenter des risques et il est donc préférable de vous interroger sur les effets qu’ils peuvent avoir sur votre santé.

 

Les effets potentiels des produits de traitement sur la peau

 

Les produits employés pour le traitement et la désinfection de votre bassin sont pour la majeure partie des produits chimiques, et certains peuvent provoquer des allergies ou des réactions quand ils entrent en contact avec notre peau et nos muqueuses. Le chlore, de par son aspect pratique et économique, est certainement le produit le plus répandu. Il peut cependant causer irritations, eczéma ou dans de plus rares cas augmenter le risque de développement d’un psoriasis.

Qui n’est jamais sorti d’une piscine traitée au chlore, avec la peau sèche ou les yeux rouges ?

Pour certains, ces symptômes sont parfois liés à une allergie au chlore, pouvant également provoquer des éruptions cutanées.

 

Les effets potentiels des produits de traitement sur les voies respiratoires

 

Un risque respiratoire existe et a notamment été identifié pour les personnes asthmatiques, avec pour principal effet une probabilité de voir son asthme s’intensifier à la piscine. Il n’est cependant pas nécessaire d’arrêter de se baigner pour autant, il suffira de rester prudent et faire attention aux signes de difficultés respiratoire qui pourraient apparaître. L’allergie au chlore que nous évoquions ci-dessus peut également engendrer des symptômes respiratoires : difficultés à respirer, éternuements ou encore maux de tête pourront faire leur apparition.

 

Des dangers indirects

 

 

Vous aviez peut-être déjà conscience de ces risques pour votre santé avant de lire cet article mais avez-vous pensé aux risques indirects ?

Par risques indirects, nous entendons les dangers que peuvent causer ces produits en dehors de votre bassin, s’ils sont par exemple mal rangés ou s’ils se trouvent au mauvais endroit.
Comme de nombreux autres produits chimiques, les produits de traitement de la piscine sont dangereux pour les enfants s’ils sont laissés à leur portée.
Il peut également exister des risques d’incendie dans la mesure où certains de ces agents chimiques sont fortement inflammables.
Et enfin, selon les produits, des réactions peuvent se produire dans le cas où ils se retrouvent accidentellement mélangés, générant des gaz toxiques (ex : chlore + pH moins) ou pouvant provoquer une explosion ou un incendie.

 

 

Comment limiter et éviter les risques inhérents à l’utilisation de ces produits ?

 

Pour les risques directement liés à la présence de ces produits dans votre bassin (peau, muqueuses, voies respiratoires), limiter leurs effets néfastes c’est avant tout réguler leur présence dans l’eau de la piscine.

Pour ce faire, deux solutions principales s’offrent à vous :

·       La réguler manuellement, cela implique de mesurer le taux de présence du produit dans l’eau grâce à des kits de prélèvement, et d’ajouter ou non du produit dans votre bassin en fonction du résultat obtenu.

·       Seconde option : installer un appareil de régulation automatique qui fera ça à votre place.

Dans cette optique, Inoxonline a choisi de collaborer avec ASEKO, fabricant tchèque d’appareils de régulation automatique.  Ces appareils permettent de réguler le pH de l’eau, ainsi que les teneurs de différents types de produits que vous pourriez utiliser dans le traitement de l’eau de votre piscine.
Ils ont l’énorme avantage de réaliser l’ensemble des étapes du traitement de l’eau de la piscine, cela signifie qu’ils commencent avec l’analyse de l’eau de votre bassin en mesurant le pH ainsi que, selon le type de traitement choisi : le taux de sel, de chlore, ou le potentiel RedOx. Selon les résultats de ces mesures, ils maintiennent les teneurs optimales préalablement pa