La nage à contre-courant ou comment transformer sa piscine

- Catégories : Conseils techniques , Equipements
star
star
star
star
star

Transformer sa piscine en un bassin olympique, c’est possible avec une nage à contre-courant. Cet équipement permet de nager, de manière ludique, mais surtout sportive, quelle que soit votre piscine. C’est un bon moyen, pour les nageurs débutants, de pratiquer la natation, en adaptant le courant à son rythme, dans un bassin peu profond ce qui peut être rassurant. Il peut aussi se transformer en accessoire de massage pour vous offrir un moment de détente.

À travers cet article, découvrez son fonctionnement, ses avantages, les différents types, comment la choisir, mais aussi comment l’installer.

Le principe de fonctionnement d’une nage à contre-courant pour piscine :

Son principe est simple, une pompe aspire l’eau, qui ensuite est rejetée dans le bassin par une ou plusieurs buses, cela créé un courant puissant qui permet de nager sur place quand on y fait face. La puissance est adaptable, pour retrouver les mêmes sensations que dans un vrai bassin de nage. La pompe de la nage à contre-courant est indépendante du système de filtration. Aussi, plus cette pompe est puissante, plus le courant généré par l’appareil le sera. 

Les avantages d’équiper sa piscine d’une nage à contre-courant :

Pratiquer une activité sportive, nager est une activité excellente pour la santé, et ses bienfaits ne se limitent pas à améliorer sa condition physique, la natation stimule également votre santé mentale

S’entraîner et améliorer ses capacités en natation, grâce à une intensité de courant réglable

Se détendre avec des massages ciblés sur la partie du corps de votre choix. Ces massages peuvent participer au processus de récupération après une bonne séance de nage

Favoriser le brassage de l’eau, ce qui accélère le mélange des produits désinfectants et permet d’avoir une qualité optimale de l’eau, et aussi uniformiser la température de l’eau

Passer un moment agréable avec les remous et petites vagues, aussi bien pour les grands que les plus petits

Les différents types de NCC : Scellée, ou hors-bord :

NCC intégrée dans le bassin :

L’équipement va être encastré directement dans la paroi du bassin. La pièce à sceller contient les buses d’aspiration, et de refoulement de l’équipement. La NCC intégrée demande lors de la construction du bassin, de prévoir une niche pour la positionner ; de préférence sur la paroi opposée aux skimmers pour envoyer l’eau vers celui-ci et favoriser le brassage

Il est préférable également de l’installer du côté petit bain afin de pouvoir profiter aussi bien de la nage que des massages. Sa discrétion et son côté esthétique sont ses principaux avantages.

L’idéal, est de l’installer à 30 cm environ en dessous de la ligne d’eau, et de l’éloigner de 2 mètres par rapport à l’angle du mur afin d’être confortable dans ses mouvements et ne pas être trop proche du mur.

La pompe associée au système, pour limiter les pertes de charges, doit être installé à 5 mètres maximum du bassin. Elle peut être installé dans un local technique pas trop loin du bassin. Cette pompe joue un rôle majeur dans le fonctionnement de la nage à contre-courant. Si sa puissance n’est pas adaptée, le courant généré par la nage ne sera pas efficace. 

NCC hors-bord :

nage a contre courant hors bord

Le deuxième type de NCC, qui s’installe sur une piscine déjà construite, c’est le modèle appelé hors-bord. Il se constitue d’une coque monobloc équipée de la pompe, des buses d’aspiration et de refoulement. Son installation est simple. Il suffit de fixer l’équipement sur la margelle ou la plage de la piscine. Ce sont les mêmes recommandations en termes de placement que pour la NCC intégrée, c’est-à-dire face aux skimmers.

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)