Comment rattraper une eau verte de piscine ?

- Catégories : Aide et conseils , Traitement de l'eau
star
star
star
star
star

piscine eau verte

Il peut arriver certaines fois, que l’eau de votre piscine vire au vert. Mauvaise nouvelle, cela signifie qu’il y a un dysfonctionnement au niveau de l’entretien, à l’origine de ce résultat. Bonne nouvelle, il existe des solutions efficaces pour remédier à ce problème.

Personne n’a envie de se baigner dans une piscine avec une eau qui paraît sale. C’est un peu un cercle vicieux, dans le sens ou plus les algues se développent, plus elles vont nourrir les bactéries et favoriser leur croissance, rendant l’eau impropre à la baignade.

 

Nous allons voir ensemble quelles sont les causes possibles à l’origine de ce phénomène, les solutions pour y remédier, et aussi, comment prévenir son apparition.

 

Les causes possibles de l'apparition de l'eau verte

 

Une eau verte, c’est en fait une présence d’algues dans le bassin. Pour s’en débarrasser, il est d’abord important d’identifier la source de ce problème.

 

Cela peut provenir d’un déséquilibre du pH qui empêche le désinfectant d’agir correctement. Les algues peuvent aussi être liées à un changement brutal de température de l’eau. Une température trop élevée va favoriser leur développement. Un mauvais nettoyage de la piscine, ou un dysfonctionnement au niveau de la filtration peuvent aussi être la cause de l’apparition d’algues.

 

Les solutions pour rattraper cette eau verte

 

Commencez par nettoyer le bassin. Avec une épuisette, récupérez les plus gros dépôts à la surface, ainsi qu’au fond du bassin. Vous pouvez ensuite passer avec le balai aspirateur sur le fond du bassin. Il faut y aller doucement pour ne pas trop mettre les particules en mouvement et les faire remonter à la surface. L’eau aspirée qui est sale, doit être renvoyée vers les égouts, et non vers le filtre. Pour cela, mettez la vanne sur la position égout. Le niveau d’eau va baisser, il convient d’apporter de l’eau fraiche pour compenser. Cela va éviter que les skimmers n’aspirent de l’air et endommagent la pompe.

 

Pensez aussi à vérifier le bon fonctionnement du système de filtration. Assurez-vous que le filtre est bien propre, n’hésitez pas à le nettoyer régulièrement.

 

Une fois que vous avez bien nettoyé les parois du bassin, vous pouvez mettre la filtration en continu, et vous pouvez mesurer le pH de l’eau. Comme nous vous l’avons déjà mentionné dans d’autres articles, c’est le point central de l’eau. S’il n’est pas bien équilibré, les produits désinfectants seront moins efficaces. Idéalement, il se situe entre 7,2 et 7,8. Si ce n’est pas le cas, il faut le réajuster.

 

Maintenant que vous avez vérifié le bon fonctionnement du système de filtration, et ajusté le pH, vous pouvez commencer à traiter l’eau de votre bassin.

 

Nous vous conseillons de réaliser un traitement au chlore choc.

 

Attention : le traitement chlore choc est compatible avec tous les types de traitements de piscine, cependant, il convient de retirer les sondes de pHRedOxchlore libre du circuit, pour ne pas les abimer ou de by-passer la ou les chambres d'analyses.

 

Pour le dosage, cela dépend du volume d’eau de votre bassin et de la concentration de chlore de votre Chlore choc. Référez-vous bien à la notice qui vous donnera les indications de dosage  (généralement 20 grammes par m³  d’eau). Pour le côté pratique de la chose, vous pouvez dissoudre le chlore dans un peu d’eau et le verser dans le bassin. Il faut éviter par contre de verser le chlore choc dans les skimmers afin de les préserver, idem dans le bassin pour éviter d'abimer le liner. Vous pouvez ajouter du floculant, qui va rassembler les particules, pour faciliter le processus de filtration. Si vous avez un filtre à diatomées ou à cartouches, le floculant n'est pas utilisable.

 

Au bout d’une demi-journée environ, vous constaterez que l’eau s’est éclaircie.

Vous pouvez maintenant nettoyer à nouveau les parois du bassin, et revenir à votre temps de filtration habituel. Laissez passer à peu près 48h, depuis le début du traitement au chlore choc, jusqu’à votre prochaine baignade. Pour vraiment en finir avec ces algues, vous pouvez réaliser un traitement anti-algues avec un algicide.

 

La prévention pour empêcher le développement des algues

 

Comme dit le dicton, mieux vaut prévenir que guérir. C’est une réalité pour l’entretien de votre piscine. Il suffit de mettre en place quelques actions :

 

  • Surveiller attentivement le pH de l’eau : c’est le point central de la qualité de l’eau de votre piscine. Un bon pH (entre 7,2 et 7,8) optimise l’efficacité du désinfectant, ce qui va éviter le développement des algues.

  • Veiller au bon fonctionnement du système de filtration : C’est la filtration qui va éliminer les impuretés, et vous garantir une eau propre et cristalline. Le débit du filtre doit être bien adapté, et celui-ci doit être nettoyé régulièrement.

  • Ajouter de l’anti-algue : avoir un apport en anti-algue est une bonne solution pour prévenir le développement des algues. Nous vous conseillons de faire cela une fois par semaine.

  • Nettoyer le bassin et ses équipements : les algues s’accrochent et se déploient sur les parois de votre bassin. Un nettoyage régulier va stopper leur développement.

  • Ne pas laisser la bâche de manière prolongée : Une bâche s’avère efficace pour conserver la chaleur, et protéger l’eau de tous les débris et saletés. Cependant, il est déconseillé de laisser la bâche sous des fortes chaleurs, car c’est un environnement propice au développement des algues.

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)