Les étapes essentielles d'une bonne remise en route de la piscine

- Catégories : Conseils techniques , Règles de l'art
star
star
star
star
star

Le beau temps arrive à grands pas, c’est le moment de commencer la remise en service de votre piscine.  Cette étape est essentielle pour profiter pleinement de votre piscine le moment venu. Elle doit être réalisée dans les meilleures conditions. C’est pourquoi nous allons à travers cet article, vous présenter les différentes étapes à suivre pour la réussir.

 

Quand faut-il le faire ?

La remise en route, doit être effectuée le plus rapidement possible, après les périodes de gels, et avant que la température de l’eau n’ait atteint les 12°C. Au-delà de cette température, les bactéries et micro-organismes commencent à proliférer, et rendront la tâche difficile pour rattraper l’eau. Généralement cette période se situe entre mars et avril suivant la région dans laquelle vous êtes. Si la remise en route a été réalisée un peu en avance, il faut laisser la filtration fonctionner, et couvrir la piscine.

 

Attention : Si vous traitez votre piscine au sel par électrolyse, vous devez attendre que la température de l’eau ait dépassé les 15°C pour mettre en route votre désinfection, sous peine de détériorer la cellule de l’électrolyseur. En attendant, utilisez des galets de chlore pour désinfecter l’eau de votre bassin.

 

La remise en service après un hivernage actif :

 

1.    Mettre en route les appareils de traitement automatique (réaliser un étalonnage des sondes, les changer si elles sont en fin de vie), le système de chauffage, la pompe de filtration, en réajustant le temps de filtration en fonction de la température

2.    Procéder au nettoyage complet, c’est-à-dire le fond, les parois, la ligne d’eau, les skimmers ou encore les projecteurs. Utiliser un robot, ou un balai aspirateur pour le fond, et des produits de nettoyages adéquats pour le reste

3.    Effectuer une analyse de l’eau, c’est-à-dire :

·      Le TAC : idéalement, il se situe autour de 150 ppm = 15° f = 150 mg/l

·      Le pH : idéalement, entre 7,2 et 7,6, à ajuster si nécessaire

4.    Effectuer un traitement choc qui rendra l’eau de votre piscine cristalline, en utilisant un produit adapté et en filtrant pendant 24h – 48h. Lorsque c’est terminé, lancer un backwash. Il faut bien penser à éteindre les appareils de traitement automatique

5.    Tout est prêt pour la baignade, il ne vous reste plus qu’à en profiter

Rappel : Cette méthode d’hivernage consiste à laisser fonctionner le système de filtration quelques heures par jour. C’est une solution simple dans sa mise en œuvre, qui convient aux régions à climat tempéré, où les températures négatives se font rares.

Il permet une remise en service plus rapide, préserve la qualité de l’eau, et assure le bon fonctionnement de votre installation. C’est une solution pratique et efficace en dépit de sa consommation électrique.

 

La remise en service après un hivernage passif :

 

 

1.    Retirer la couverture d’hivernage, ainsi que tous les accessoires d’hivernage, c’est-à-dire les gizzmos des skimmers, les bouchons d’hivernage sur les buses de refoulement et prise balai, ainsi que les flotteurs d’hivernage à la surface de l’eau

2.    Nettoyer la surface du bassin à l’aide d’une épuisette, il risque d’y avoir des débris

3.    Remonter le niveau d’eau de votre bassin à hauteur des ¾ des skimmers pour que la pompe puisse fonctionner correctement

4.    Remettre en route la pompe de filtration, en effectuant un backwash (afin de nettoyer le filtre)

5.    Procéder au nettoyage complet, c’est-à-dire le fond, les parois, la ligne d’eau, les skimmers ou encore les projecteurs. Utiliser un robot, ou un balai aspirateur pour le fond, et des produits de nettoyages adéquats pour le reste

6.    Effectuer une analyse de l’eau, c’est-à-dire :

·      Le TAC : idéalement, il se situe autour de 150 ppm = 15° f = 150 mg/l

·      Le pH : idéalement, entre 7,2 et 7,6, à ajuster si nécessaire

7.    Effectuer un traitement choc qui rendra l’eau de votre piscine cristalline, en utilisant un produit adapté et en filtrant pendant 24h – 48h

8. Si votre eau était très sale, n'hésitez pas à refaire un backwash pour retirer toutes les impuretés contenues dans votre filtre

9.    Tout est prêt pour la baignade, il ne vous reste plus qu’à en profiter

Rappel : L’hivernage passif consiste à stopper complètement la filtration. Il ne nécessite aucune maintenance durant l’hiver, la piscine étant complètement à l’arrêt. Cette méthode est adaptée aux régions ou le risque de gel est important. Cette méthode requiert le minimum d'entretien, et aucune consommation électrique contrairement à la méthode active d'hivernage. En revanche, la remise en route est plus longue.

Voici les grandes lignes d’une remise en route digne de ce nom.

Si vous avez besoin de précisions sur certains points, n’hésitez pas à solliciter notre équipe, qui se fera un plaisir de vous répondre.

Si vous avez des équipements du type cascade, ou échelle en inox, voici nos conseils pour leur entretien :

Pour nettoyer des simples traces de graisses, de doigts, de poussières, il suffit juste de passer avec une éponge (non abrasive) imbibée d’eau ou avec notre produit nettoyant.

Si des tâches de rouilles sont déjà présentes. Nous vous recommandons d’utiliser notre produit anti-rouille spécifique inox. Il va dissoudre les tâches et protéger l’inox après plusieurs minutes d'action.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre article dédié à l'entretien de l'inox : 

https://www.inoxonline.fr/blog/entretenir-inox-piscine-n2

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)